Accrochez-vous

C’est ce que j’ai dit à mes petits embryons ces dernières semaines. Accrochez-vous, car comme vous le constatez déjà sûrement, la vie réserve souvent des mauvais tours. Mais les mauvais tours font d’autant plus apprécier les bonheurs, petits et grands.

Je vous adresse un grand grand merci à toutes pour vos pensées et vos messages pour ma soeur et moi, cela m’a beaucoup touché d’autant que je n’ai pas vraiment eu le temps d’aller sur vos blogs. Mes petits ont apparemment décidé de bien s’accrocher malgré toutes les émotions des dernières semaines et les différents voyages. Ma soeur va mieux, elle est en rééducation actuellement. Et elle et mon beau-frère ont enfin reçu l’apparentement pour une jolie petite fille ! Lire la suite

Dure à cuire

« Suis une dure à cuire moi, t’inquiètes pas ». Ce sont les derniers mots qu’a réussi tant bien que mal à me dire ma soeur avant de partir au bloc dimanche soir, pour se faire enlever un cailleau d’un centimètre au cerveau. Un AVC  aussi soudain qu’inexpliquable. Lire la suite

Baisser ma garde ?

Nos deux petits coeurs continuent à (se)battre. Ils mesurent maintenant chacun 1,7cm. C’est ce qu’a révélé l’écho avec SuperDoc. Selon lui tout va bien. Amour était ému, et moi je n’arrivais pas à l’être. C’est un comble vous allez me dire. C’est un comble de pas être émue devant ces deux petits embryons, qui vivent et grandissent autant qu’ils peuvent en moi. C’est un comble de ne pas être émue devant ces réussites après ces années d’échecs, d’attente, de souffrance, de vide et de désespoir. La vérité, c’est que je n’arrive pas à baisser ma garde. Lire la suite

Les papillons

 J’ai beaucoup aimé cette chanson que m’a fait découvrir Kaymet, alors je la partage à mon tour. Elle ne peut que bouleverser toute PMette. J’espère fort que mes deux petits papillons vont bien et s’accrochent de toutes leurs forces à moi. Lire la suite

Période anniversaire

Cela a fait 4 semaines hier. 4 semaines de grossesse. Je me surprends encore à ne pas oser l’écrire, ce mot, « grossesse ». Comme toutes les femmes qui ont fait les frais d’une fausse couche, qui plus est celles qui sont passées par la PMA, le premier enjeu d’une nouvelle grossesse, c’est de réussir à passer la « période anniversaire » : le moment où la fausse couche était arrivée la première fois. Lire la suite