Synchronisation

J’ai eu mes règles plus tôt que prévu : non seulement sans aucun retard – alors que j’avais lu sur tous les sites que le décapeptil pouvait décaler les règles, jusqu’à une dizaine de jours – mais qui plus est 2 jours avant la date présumée.

Du coup j’ai débuté le provames et fais une écho mardi, puis je vais doubler la dose à partir de samedi, avant une nouvelle écho jeudi. Un protocole beaucoup moins lourd que celui de la stimulation ovarienne. J’en parle en connaissance de cause puisque j’ai dû la subir une bonne quinzaine de fois cette stimulation qu’est en train d’entamer la femme qui va me donner ses ovocytes. Lire la suite

Opération DO enclenchée

Nous y voilà. Ce matin j’ai reçu mon unique piqûre de Décapeptil à libération prolongée. Quel changement par rapport aux périodes de stimulation ovarienne. Là, l’objectif est inverse : mettre mes ovaires au repos (bon, malgré tout le respect que j’ai pour eux, ils n’ont jamais été des flèches de toute façon) et favoriser l’endomètre. Ensuite, il faut attendre le nouveau cycle. Le cycle du renouveau, le cycle de la nouvelle chance, le cycle de l’espoir concret, mais aussi le cycle de l’angoisse décuplée. Bref le cycle du plan BB. Lire la suite

Parents en devenir, acte 2

Ça y est. Nous avons envoyé le dossier pour le don d ovocytes à la clinique qui va nous suivre en Grèce. La coordinatrice m’a indiqué qu’il était bien complet. Elle est d’accord pour programmer le don en octobre.

La première étape vers le don d’ovocytes c’ était il y a un peu plus de sept mois. C’était lors de notre rendez vous avec DokiDO pour s’inscrire sur la liste d’attente en France. C’était la première fois qu’on nous parlait de parentalité, pas d’infertilité, pas d’incapacité à être parents, pas d’incapacité à être aussi normaux que les autres. Le second entretien malheureusement beaucoup moins agréable et le temps d’ attente inadmissible sans donneuse en France (3 ans) nous ont décidés à partir à l’étranger, malgré les contraintes d’argent et de déplacement.

Doucement, nous naviguons vers l’autre rive.

Lire la suite