Chaque jour qui passe

Jusqu’ici chaque jour qui passait était une victoire.
Aujourd’hui chaque jour qui passe est un combat pour la vie.
Nos bébés chéris sont nés jeudi 2 mai, Bébé à 12h36 et Bébée à 12h39, à 31 SA..

Ils sont magnifiques, mais les voir si frêles et fragiles, se bagarrant contre ce envers quoi je devrais encore les protéger quelques mois, me brise littéralement le coeur. Cette p….. de pré-éclampsie a bousillé ma fin de grossesse.

Je suis passée trop vite du statut « enceinte » à « non enceinte », j’ai encore l’impression de les sentir bouger en moi. On m’a extrait mes bébés du ventre par ce que les médecins étaient inquiets pour moi (taux de protéinurie passé à 15). Aucune contraction, aucun écoulement, rien. Mes bébés, ils n’avaient rien demandé eux.

Avec tout ce, tout ce par quoi nous sommes passés pour réussir à ce que je tombe enceinte, je n’aurais jamais pensé d’une naissance qu’elle puisse être aussi moralement difficile.

Décidément, pour fonder notre famille, rien ne nous aura été épargné, rien.

Publicités

43 réflexions sur “Chaque jour qui passe

  1. je découvre ce soir ton article, quel retard!
    J’espère que les choses avancent, petit à petit, et que les jours qui passent vous approchent un ptit peu plus du moment où vous serez tous les 4 réunis.
    Plein de courage. bises

  2. J’arrive bien en retard mais je te souhaite beaucoup de bonheur même si rien ne s’est passe comme tu le souhaitais. Mais vos bébés sont la et même si les prochaines semaines seront difficiles, le bonheur et la sérénité sont presque la. Et vous avez gagné le combat !

  3. Je sors de l’ombre pour te dire que j’espère que vous tenez le coup dans cette énième épreuve et que la lueur de la vie vous éclaire, vous donne du courage pour ce début de vie à quatre qui n’a pas pris la forme que vous auriez souhaitée. J’espère que tout va bien.

  4. Je suis désolée, j’arrive très tard (j’étais en vacances – je sais, c’est pas une excuse).
    J’ai accouché des Poites à 33SA. Je sais à quel point 2 semaines sont une énorme différence à ce stade mais je ne peux que t’encourager à retrouver le moral.
    Oui, c’est dur, oui ce sera long avant de les avoir avec vous à la maison mais statistiquement, il y a toutes les chances pour que ça se passe bien pour vos loustics. Les prémas sont des bébés étonnants, tu verras.
    Plein de courage, si tu as besoin de quelque chose, n’hésite pas, la solidarité des mamans de prémas c’est sacré !
    Bon courage à vous 4…

  5. Depuis un an, je vous lis, impressionnée par votre force de caractère, vous m’avez souvent redonnée espoir (moi aussi je suis en IO) ! je sais que vous surmonterez cette épreuve et je pense très fort à vous… courage !!! prenez soin de vous et de votre famille !

  6. Juste une précision car je me suis mal exprimée. Dans les phrases clichés dans les 2 cas, fiv ou prématurité, les gens veulent être rassurants, ca part je suis certaine d’un bon sentiment, juste pour dire quelque chose pour nous remonter le moral, ca tombe souvent à coté, mais chaque mot est chaleureux … Aude

  7. J’ai pleuré pour ton annonce et je pleure pour l’arrivée de tes bébés. … zut alors cet acharnement de la vie. Je suis sincèrement désolée pour toi, pour vous; une épreuve de plus. Quelle injustice. Ils ont besoin de toi là, et tu vas ENCORE avoir des ressources de force incroyables, admirables. Après parcours pma mes bébés sont nés à 27 semaines + 3 jours il y a 1 an maintenant. Conception de merde, grossesse de merde et naissance de merde. Ces quelques semaines vont être très difficiles, il te faudra encore du courage et un couple très fort. Tu verras que c’est encore une nouvelle « communauté », pour te réconforter tu vas entendre des « ohh mais 31 SA ca va, ils iront très bien », « le fils de ma cousine est né à 32 semaines, et aujourd’hui il va très bien », « ils sont en couveuse, ca va aller ». Les gens ne savent pas .. mais ca te rappelle quelque chose ? N’hésite pas à parler au psy du service, tu n’y es pour rien. Mes loulous sont restés 95 jours à l’hôpital, j’ai écris dans des livres de naissances sur les avancements, en étant la moins négative possible (je ne parlais pas de mes sentiments à moi) tout ca fait partie de ta vie, de leurs vies, et comme le parcours pma, ca met du temps à s’effacer. Mes loulous ont eu 1 ans en mars, j’ai été incapable de les feter sauf pour faire semblant avec la famille et le grand frère. Il y a 1 an, il étaient encore bien fragiles, j’y pense chaque jour. Je ne sais pas quand je serai capable de feter leur anniversaire, en tous cas, ils sont vivants et actifs. Tu vis dans un monde parallèle, encore de longues semaines. L’avantage sur l apma c’est que les « gens » savent et comprennent que tu n’es pas forcément aimable, dispo ou souriante. Profite des peaux à peaux si tu peux et accorde toi des moments à toi (je sais c’est encore une fois plus facile à dire ….. ). En tous cas je pense à toi et si tu as besoin de parler, dis moi. Bon courage, bonne attente. Je t’embrasse. Aude

  8. Bienvenue à tes deux trésors chéris!
    Bon courage pour ces moments sûrement mêlés à la fois d’inquiétudes, mais aussi de miettes de joie.
    En espérant que chaque jour fasse diminuer les inquiétudes et augmenter la joie

    Je t’embrasse fort et pense à toi

  9. Je suis bien placée pour savoir que la vie nous réserve toujours de (mauvaises) surprises au moment où on pensait que tout allait (enfin) bien. Mais tes bébés sont là, enfin là ! Tu les as tellement attendus et maintenant tu peux les chérir !
    J’ai eu la chance que mon bébé arrive à terme et donc je ne peux qu’imaginer l’angoisse que tu ressens. Mais heureusement la médecine est aujourd’hui super compétente sur la question des prématurés. Bon courage pour affronter cette nouvelle épreuve, qui heureusement s’accompagne d’un immense bonheur.
    Tiens nous au courant surtout, on pense fort à toi, à vous.

  10. Je suis sincèrement navrée pour vous..
    Cela doit être une véritable épreuve mais cette naissance précoce a permis de vous sauver tous les 3… Je t’envoie plein d’ondes positives et une sacrée dose de courage…. Gros bisous…

  11. J’imagine combien le quotidien doit être difficile, juste se dire qu’ils sont entre de bonnes mains et que tout va bien se passer. C’est difficile pour une mère de ne pouvoir être avec ses enfants 24h/2′ alors je t’embrasse bien fort.
    Je t’envoie toutes les pensées positives et le courage nécessaire pour affronter cette épreuve.

  12. Bonjour, juste un petit mot pour vous souhaiter beaucoup de force, d’énergie et d’optimisme dans cette période difficile que sont les soins intensifs, la néonat… Ce sont pour moi des souvenirs, il y a 7 ans 1/2 pour Madeleine, née à 29 sa+6, et il y a 4 ans 1/2 pour Paul (33 sa + 5) Ce sont aujourd’hui 2 sacrés loustics en pleine forme, qui après plusieurs semaines de c-pap, scopes, bradycardies , sondes et autres cadeaux de bienvenue pour les préma, sont aujourd’hui en bonne santé, sans séquelles graves. Gardez espoir, faites leur confiance et prenez bien soin de vous, les bébés ont besoin d’une maman aussi en forme que possible.

  13. « Oh ! » a été ma première réaction… Puis « déjà ? merde ». Puis « 31 SA c’est déjà bien, ça va aller maintenant ». Bref autant de sentiments contradictoires. Mais je vous souhaite énormément de bonheur et ce dès tout de suite, même si ces premiers jours, ces premières semaines vont vous paraître très certainement longs, difficiles et tellement injustes. Mais ils sont là, tu es en bonne santé, eux aussi on dirait, ils vont être bien en charge et vous serez à leur côté aussi souvent que vous le pourrez je n’en doute pas… Dans quelques mois, il n’y paraitra plus. En attendant, je vous souhaite beaucoup de bonheur, et de courage aussi.

  14. Le combat continue mais tes bébés sont forts …
    Courage à vous tous, toutes mes pensées et mes doigts croisés .
    Des bises et tout mon soutien

  15. Félicitations et bienvenue à tes petits chéris ! Le combat continue, je vous souhaite beaucoup de courage pour les semaines à venir et beaucoup de bonheur lorsque vous pourrez enfin rentrer chez vous en famille. Je pense très fort à vous !!!!!!

  16. Vous êtes une famille !!! Ces moments terribles que vous traversez seront remisés dans un coin de votre tête lorsque d’ici quelques mois vous entendrez leurs rires et observerez leur complicité. D’ici là il va vous falloir beaucoup de courage. Et surtout pas de culpabilité ! Tes bébés ont besoin d’une maman sereine… Courage !

  17. Je n’ai pas grand chose à dire qui puisse alléger ton désarrois. Alors je vais me contenter de t’embrasser très fort. Et de souhaiter la bienvenue à tes enfants.

  18. Une naissance prématurée c’est violent pour toute la famille (vous êtes une famille!!)
    Il faut se laisser du temps et se concentrer sur l’essentiel : ils sont là, ils se battent pour le rester. Courage pour ces moments pas simples. La vie sera plus forte et quand elle l’aura emporté elle vous offrira un super cadeau bonus (on oublie, cette violence, en les voyant faire du vélo, rire, jouer… Ça revient parfois mais généralement, on oublie)
    Courage!!

  19. Bienvenue à tes bébés d’amour.
    Je suis vraiment désolée de ce traumatisme pour toi, pour vous, pour eux. Les semaines à venir ne seront pas les plus faciles, mais ils sont là et ils sont sûrement très bien pris en charge. Ça doit te paraître une éternité vu d’aujourd’hui, mais dans quelques semaines ils seront à la maison avec vous et vous vivrez enfin en famille comme vous le rêvez depuis si longtemps.
    Je t’envoie tout plein de bises de réconfort.
    PS: chaque histoire est différente bien sûr, mais parfois ça fait du bien de l’entendre quand même: mon neveu est né à quelques jours près au même terme et il va super bien (il a 9 ans)

  20. Je ne rends pas bien compte de ce que tout cela veut dire, mais je te félicite, je suis sûre que les bouts de choux sont bien pris en charge et la suite les verra grandir beaux et forts.
    je te bisoutte fort et suis très heureuse pour toi

  21. Oh merde, je suis désolée pour vous, Lueur. Mais oui, la pré-éclampsie, ça arrive, et c’est une maladie qu’il ne faut pas prendre à la légère, surtout arrivé à 31 SA, terme où les bébés se débrouillent bien, où l’on a aucune inquiétude sur leur évolution après la naissance. Le risque pour toi était important, alors, encore une fois, à ce terme-là, on n’hésite pas. Tu as compris que le seul traitement de la pré-éclampsie reste l’accouchement.
    Alors, oui, ils sont nés prématurés, tes petits amours; ils vont restés hospitalisés jusqu’à 36 semaines au moins; oui, c’est difficile, ça va être long, stressant, frustrant. Non, ce n’est pas ce que tu souhaitais. Mais ils sont là, bien là, ces enfants tant attendus! Et la rencontre est toujours bouleversante, inattendue, surprenante. L’imprévu, ça fait partie de la vie des parents…Et je vous souhaite que cette arrivée anticipée vous permette de tisser des liens encore plus forts avec vos bébés. Les soins seront surement frustrants, l’impression de ne pas pouvoir s’occuper de ses enfants. Mais faites des moments que vous avez ensemble VOS moments à vous. Seuls vous, leurs parents, peuvent leur apporter véritablement ce dont ils ont besoin. Une photo, un tissu portant ton odeur, des mots doux à leurs oreilles, tout est bon pour garder le lien, même séparés.
    Repose-toi bien, prends des forces pour eux, pour toi. Je t’envoie une énorme pensée de réconfort. Bises

  22. Oh merde………………….Lueur, désolée pour ce mot très moche, mais c’est très très très moche ce qui vous arrivent. Je suis vraiment très triste de ce qui vous arrive.
    Merde c’est trop dur tout ça.
    J’espère que tes deux petits vont vite, très vite se remettre de cette naissance trop précoce.
    Surtout ne te met pas en tête que c’est de ta faute, rien n’est de ta faute et là maintenant qu’ils sont hors de ton utérus, tout a tout à faire pour eux, pour que les jours qui passent soient les meilleurs pour vous 4, pour eux deux.
    Mince c’est très dur.

    Je pense à vous très fort et j’espère que le temps d’hospitalisation va vite passer, mais je sais que dans ce cas de naissance précoce, très précoce, l’hospitalisation se poursuit pendant de longues semaines, jusqu’au terme jumeaux.

    Lueur tes petits sont là, je vous souhaite le meilleur dans cette période vraiment très difficile pour un meilleur sans ombre pour très bientôt au plein soleil du mois de juillet.

  23. L’essentiel est que tes bébés aillent bien, que toi aussi. Même si cela doit être très difficile, la médecine vous aura accompagné jusqu’au bout dans ce parcours de votre famille. Plein de confiance et de pensées. Bises

  24. Oui, que c’est brutal et traumatisant, une naissance comme celle-là. Oui.
    Mais tu étais en danger, on ne plaisante pas avec ce risque là. Ils sont là, tu es là, vraiment, le principal c’est ça, alors même si on ne se connait pas je te sers fort dans mes bras, et t’envoie mille bonnes ondes pour surmonter cette séparation trop précoce. Tes enfants vont s’en sortir, ils sont déjà si forts de ce que tu leur as donné pendant ces 7 premiers mois. Et tu continues à leur donner de la force, encore, juste autrement. Bon courage pour tout et bienvenue à tes merveilles ❤

  25. Oh Lueur… ton message me bouleverse. Tes petits vont continuer à se battre et tu seras là, pour eux. Tu n’y es pour rien dans cette « séparation » brutale. Je t’embrasse fort et t’envoie plein de réconfort…

  26. Beaucoup de courage pour vous
    Ce sont encore des moments très difficiles et qui font peur
    Je pense bien a vous 4 et je suis sûre que tout va bien aller
    Vous allez et ils vont se battre
    Plein de bonnes choses a vous

  27. Oh non, non surtout pas de culpabilité ! Bien sûr qu’ils n’ont rien demandé mais ils vont bien et ils vont pousser et tout ça ne sera qu’une histoire qu’on leur racontera !! ça ne va pas les traumatiser tu sais, ils ne s’en souviendront même pas. Evidemment c’est dure pour toi, cette grossesse on en rêve tant et tu as tellement lutté et souffert. Oui rien ne vous sera épargné mais les grossesses multiples sont dangereuses, on le sait toutes hélas. Vous êtes en vie tous les 3 et c’est ça qui compte. Maintenant tu as 2 enfants qui comptent sur toi et qui sentiront si tu culpabilises ou si tu ne te sens pas bien alors lève toi (heu tu peux ?), va les voir et embrasse les pour moi ! Tu ne nous as pas dit leur prénom ?

  28. Comme je te comprends, mais tes petits sont des warriors et ils vont s’en sortir et grandir très bien et très vite. Et tu n’as pas à t’en vouloir, si tu étais en danger, ils étaient en danger ! Énormes bisous

  29. Grosse pensée pour vous tous. J’espère que vous vous portez bien.
    Je suis déjà nostalgique en me disant que dans un gros mois je serais sur le point de terminer ma grossesse alors comme je te comprends. On ne peut pas s’imaginer qu’une grossesse se termine si tôt et si brutalement.
    Je vous souhaite que le meilleur à vous 4.
    Ma sœur avait eu ses bébé(e)s à 32 semaines et aujourd’hui ce sont des amours de 4 ans et demi qui vont très bien.
    Ça va être un peu long jusqu’au retour à la maison mais profitez de chaque instant avec eux pour vous apporter du bonheur.
    À très vite!

  30. Je sais tout par quoi tu vas passer… ma fille est née à 27 semaines et 2 jours… même si maintenant c’est dur, vous vous en sortirez tous les 4…… Je t’embrasse fort même si on ne se connaît pas……..

    Silvia

  31. J’espère que les bébés vont bien se porter et que de ton côté tu vas récupérer, pour eux, pour toi. Ce doit être très dur. Décidément, la vie a ses caprices. L’essentiel est de vous construire à 4 maintenant, une belle nouvelle page de votre vie qui s’ouvre à vous. Pour l’heure, je t’avoue que ton post m’a bien serré me ventre. T’envoie de tendres pensées.

  32. Heureuse et longue vie à vie bébés. Ils sont bel et bien là. Vous allez tous bien. Et vous fondez enfin une famille. C’est le principal.
    Je comprends (enfin j’essaie) ce que tu peux ressentir.
    Toutes mes félicitations. Je pleure de joie pour vous.
    Oui, ils sont arrivés tôt. Mais ils sont là et tu vas bien.
    Je t’embrasse fort, fort, fort.
    Bon rétablissement.

  33. Bienvenue à tes bébés!
    Je n’ai pas de mots pour te rassurer ou te remonter le moral.
    Je vous souhaite, à tout le moins, que la suite se déroule mieux.
    Je t’envoie du courage!

  34. Bienvenue a tes bébés!! Quel combat pour vous mais je suis certaine qu’ils vont ressentir a quel point ils étaient attendus et désirés et vont se battre grâce a ça…
    Je t’envoie tout mon courage et souhaite que d’ici peu de temps tu puisses te dire: « peu importe le parcours, j’ai réussi a construire le principal: ma famille…. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s