Coupés à l’eau

Lorsque l’on souffre d’insuffisance ovarienne, le don d’ovocytes et l’adoption sont les deux recours possibles en cas d’échec de la PMA. Je vous en ai déjà parlé, la mienne est génétique, puisque mes deux soeurs aînées en souffrent également. Après un parcours PMA douloureux et précédé d’une grossesse môlaire, ma soeur cadette a préféré se tourner vers l’adoption, en Ethiopie. Le parcours est long, interminable, cruel même, mais bientôt, tôt j’espère, ils auront leur petit(e).

Pour le moment la situation est pénible : le dossier a été accepté par l’O.A.A en avril 2011. « Environ un an d’attente », leur avait-on dit  à l’époque. L’Ethiopie était alors l’un des pays où la procédure était la plus « rapide », si tant est que l’on puisse qualifier de rapide l’attente d’un enfant qui se chiffre en années. C’était sans compter la décision politico-administrative incongrue qui allait intervenir quelques mois plus tard : diviser par 10 le nombre de dossiers d’adoptions traités par les tribunaux chaque jour.

Résultat : plus d’un an d’attente en plus, et des orphelinats qui débordent. Il y a quelques jours, l’O.A.A leur a adressé une lettre, leur expliquant combien la situation était devenue difficile, et leur demandant de rajouter 1 500 euros à la somme de 6 500 euros d’ores et déjà envoyée là-bas. Au pied du mur, ils ont signé le document qui leur indique par ailleurs qu’en cas de problèmes de l’O.A.A sur place ou autres, l’argent envoyé ne pourra en aucun cas être récupéré…

Un sentiment profond d’amertume, d’impuissance, de totale absurdité, qui cède au poids écrasant de l’angoisse. Leur petit(e) est certainement déjà né(e) : dans quelles conditions vit-il(elle) : « Tu te rends compte qu’ils coupent les biberons avec de l’eau ? »

En PMA comme en adoption, l’espoir est souvent coupé aux larmes. Mais tant qu’il est là, il faut y croire.

Publicités

8 réflexions sur “Coupés à l’eau

  1. dans la tete des gens…adopter est facile, c’est la solution, etc…
    mais adopter est un autre parcours, pour les parents et les tous petits dont on coupe le lait à l’eau claire , ou pas tres claire…

  2. C’est vrai qu’une démarche d’adoption nous apparait être avec une issue plus certaine que la PMA. Mais dans le fond rien n’est jamais certain, tout cela est tellement long, et demande tellement d’investissement matériel, financier et surtout émotionnel , pour un résultat indéterminé. Tellement d’angoisses et de stress. Je souhaite de tout coeur que la procédure de ta soeur aboutisse.
    Bon courage à elle

  3. C’est écœurant de voir le décalage entre les besoins humains et les décisions politiques… et les histoires d’argent, même si j’imagine (j’espère) que ça peut être justifié, ça doit être un peu ressenti comme du racket…
    J’espère que l’attente de ta sœur ne sera plus longue, et qu’elle et son homme auront très bientôt leur petit bout d’amour dans les bras.
    Bises

  4. C’est juste révoltant… Et pour ta soeur (et les futurs adoptants) et pour les bouts de chou…

  5. Le parcours de l’adoption semble si révoltant… Entre le jugement de sa capacité à être parent à cette si longue attente…
    J’espère de tout cœur que ta sœur pourra bientôt donner des biberons à gogo… Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s