Parents en devenir, acte 2

Ça y est. Nous avons envoyé le dossier pour le don d ovocytes à la clinique qui va nous suivre en Grèce. La coordinatrice m’a indiqué qu’il était bien complet. Elle est d’accord pour programmer le don en octobre.

La première étape vers le don d’ovocytes c’ était il y a un peu plus de sept mois. C’était lors de notre rendez vous avec DokiDO pour s’inscrire sur la liste d’attente en France. C’était la première fois qu’on nous parlait de parentalité, pas d’infertilité, pas d’incapacité à être parents, pas d’incapacité à être aussi normaux que les autres. Le second entretien malheureusement beaucoup moins agréable et le temps d’ attente inadmissible sans donneuse en France (3 ans) nous ont décidés à partir à l’étranger, malgré les contraintes d’argent et de déplacement.

Doucement, nous naviguons vers l’autre rive.

Entre ces rendez-vous et aujourd’hui, bien des choses se sont passées : des échecs, nombreux (FIV3, IAC7, FIV4), un curetage, des travaux qui n’en finissent pas, un déménagement… Et pas mal de bouleversements dans nos têtes, bien évidemment. Je suis assez contente de ne pas vivre la fin de la PMA classique comme un échec. Nous sommes allés au bout, pas de regrets à avoir. Une nouvelle aventure s’offre à nous.

Et l’espoir est bien là : Amour arrive à se projeter maintenant. Avant, lorsque nous étions en PMA classique, si jamais il m’arrivait d’affirmer « quand nous aurons des enfants… » Amour me reprenait par un « si nous avons des enfants… » et concluait brièvement la conversation. Aujourd’hui, il pense aisément à notre avenir avec enfants, nous parlons voiture familiale, éducation… Il y a quelques jours nous sommes  tombés en panne de voiture par 35-40° au milieu de la campagne provençale. En attendant la dépanneuse, savez-vous ce qu’Amour m’a lancé avec malice ? « Il faut toujours voir le bon côté des choses : ça aurait été pire si nous étions coincés ici sous un soleil de plomb avec deux petits nouveaux nés ! ». Je me suis surprise à me demander comment nous aurions fait… La réflexion autour des prénoms reste cependant très furtive, c’est encore trop tôt pour Amour.

Je suis persuadée que nous n’en serions pas arrivés là sans être allés au bout des FIV et du chemin classique. Lorsque je regarde en arrière ici,et , j’évalue tout le chemin parcouru dans ma tête. Aujourd’hui, ma vision des choses pour faire un enfant c’est :

– d’abord il y a le plan A : câlins sous la couette et accouchement  9 mois plus tard
– si, au bout d’une longue période, un bel embryon ne pointe pas le bout de son nez, il y a le plan B : piqûres, échos, follicules, ponctions, transferts, hystéro, curetage, piqûres, piqûres, calculs, échos, piqûres, échos, piqûres, piqûres, échos…

Amour et moi, maintenant, on se créé notre Plan BB, c’est aussi simple que ça.

Bonnes vacances à toutes, prenez un grand grand bol d’air sans un hectopascal de PMA.

Publicités

6 réflexions sur “Parents en devenir, acte 2

  1. C’est un pur moment de bonheur que tu nous fais vivre, là, Lueur.
    Bravo à toi, à vous. Vous avancez chaque jour et chaque jour, vous vous rapprochez de votre bonheur.
    Je suis tout à fait d’accord avec Irouwen. Elle a tout dit en fait…
    Nous aussi, depuis que le rdv est pris pour septembre au Cecos pour un DO, nous voyons les choses complètement différemment.
    Quand on sait qu’on avance vers un avenir lumineux, quand on sait qu’il y a beaucoup de chances d’être un jour parents, on ne voit plus la PMA sous l’angle de la méfiance, du questionnement permanent et du doute perpétuel.
    L’avenir est ouvert, l’avenir est grand.
    Et n’oublie pas ce leitmotiv : « un jour, vous serez parents, un jour nous serons parents ! ».
    Et fuck l’IO !!!
    Grosses bises.

  2. Ma douce Lueur.
    Effectivement se projeter positivement vers le don, apporte apaisement, espoir de réussite plus qu’importante. En tout cas c’est l’effet que cela m’avait fait.
    Avoir VRAIMENT des chances d’être parents, ce qui est le cas maintenant, alors qu’il y a encore un an nous étions loin de tout ça.
    Le don augmente réellement les chances de voir des embryons se développer dans ton ventre. Il faut un bon accompagnement médical en France pour accompagner l’avant don, avec des docs qui savent ce que c’est.
    Le mois d’octobre va arriver très vite. C’est le même timing que nous l’année dernière. Relancer les démarches en juillet pour un voyage fin octobre.
    Dans le cadre de l’insuffisance ovarienne, ou défaillance des spermatozoïdes, le don est vraiment une chance réelle d’avoir des enfants. Alors se projeter est une bonne chose, cela encourage la positive attitude nécessaire pour le don. Car évidemment cela pose aussi d’autres questions existentielles………………

  3. Je suis contente que tu ais pu avancer dans la voie BB… Les résultats en don sont si bons…. Vous allez pouvoir reprendre confiance… Bisous et bonnes vacances…

  4. Contente de lire ça et de voir que tu navigues doucement vers l’autre rive comme tu dis. Et octobre c’est en effet demain. Profite bien des vacances, tout court et de ces vacances sans Pma, avant de partir naviguer en d’autres eaux, moins peuplées de requins, de méduses et autres désagréments et douleurs, dans la mer d’Egée ! Bises

  5. Je suis impressionnée par l’apaisement qui semble t’envahir … Je suis épatée par ta force et ton envie d’avancer … En attendant de poursuivre la route vers la Grèce, je te souhaite un bel été, un bon bol d’air pur et à bientôt !

  6. Quelle belle bouffée d’oxygène ce billet!
    L’espoir et la confiance qui reviennent; les enfants déjà présents dans vos discussions quotidiennes, et la conscience à la fois du difficile chemin parcouru et de l’espoir d’un grand bonheur à portée de main.
    Le don en octobre, c’est super, c’est presque demain! D’ici là je te/vous souhaite un excellent été, oubliez tout ça pour l’instant, et laissez votre inconscient continuer à peaufiner ce plan BB.
    Bises ma belle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s