J’ai décidé d’être enceinte avant la fin de l’année

Un grand, très grand merci pour tous vos messages de soutien, d’empathie et d’affection en réponse à mon dernier post ou par mail. Vous ne pouvez pas savoir combien cela me touche et m’aide. J’essaie de remonter la pente, doucement. En me fixant de nouveaux objectifs.

Faire un bébé dans l’année : pour la plupart des filles il n’y a pas là un grand défi. Quand elles décident de faire un enfant, la plupart y arrivent facilement dans les 6 mois. Après plus de 3 ans d’attente, 7 IAC, 4 FIV et une dizaine de stim au milieu, j’ai décidé d’être enceinte avant la fin de l’année. Ouais, c’est comme ça. Ça suffit que ce soit la vie et le hasard qui décident pour moi. Maintenant c’est moi qui prends les rênes.

SuperDoc veut évaluer les chances d’une FIV5. J’ai donc refais dès lundi matin ma prise de sang pour voir comment ont évolué mes dosages hormonaux depuis début 2010 (AMH, FSH, etc). Nous avons rendez-vous le 2 juillet pour faire le point avec lui, et le bilan. J’espère seulement que nous aurons assez de temps pour échanger. En parallèle, je monte mon dossier pour le don d’ovocytes. Cela se ferait en Grèce sur les conseils de SuperDoc : il a davantage l’habitude de travailler avec eux qu’avec l’Espagne. Et puis de toute façon c’est un pays qui m’intrigue davantage : depuis notre voyage en Crète j’ai eu un coup de coeur pour la Grèce. Je suis fascinée par sa culture, son histoire, et le fait que le berceau de la démocratie soit arrivé dans une si terrible impasse politique et sociale actuellement.

Je suis donc en train de poser les bases d’une grossesse pour fin 2012. Je m’applique à disposer mes balises lumineuses sur ce long chemin sinueux et incertain.

Je vous rassure, je ne suis pas wonderwoman : 90 % du temps je pleure, mais sans larme. Je tourne toujours autant la tête lorsque je vois des femmes enceintes, les yeux embués. Je les vois partout, même chez celles qui ne le sont pas : chez des femmes ayant de l’embonpoint, d’autres qui portent des vêtements amples, ou leurs sacs dessous, j’ai la même réaction de rejet. J’en vois 1 000 fois plus que lorsque je n’étais pas dans la démarche de faire un bébé : on dirait que je les cherche, alors que lorsque je les vois je les fuis.

Ce n’est donc pas si simple de reprendre courage. Quelquefois j’en ai, j’y croit, et quelquefois j’ai l’impression que mon taux d’énergie et de vaillance est descendu en-dessous de celui de mon AMH (c’est dire !). Le courage c’est peut-être comme les hormones, ça va et ça vient. Mais vos messages sont beaucoup plus stimulants que des piqûres de Gonal ! Et sans effets secondaires !

Publicités

16 réflexions sur “J’ai décidé d’être enceinte avant la fin de l’année

  1. oui, c’est fou comme l’eau de nos yeux est inépuisable…il nous reste toujours un peu..
    je te souhaite une autre tentative si elle est possible..
    Le Don, est une demarche profonde , boulversante et riche.
    Si , il devient votre chemin , je peux te mettre en contact avec des potes de galeres qui sont mamans grace à <grece et la RT……
    Je parle souvent d' ouvrir toutes les portes avant de raccrocher les gants…que le meilleur remedes à nos maux est 'ne pas lacher"…
    Alors , je m'avance , mais sans trop de risques, jz crois que tu as devant toi une belle , belle année …bises

  2. C’est normal d’avoir besoin de se proteger… J’espère de tout coeur que 2012 sera également « ton année »… Courage

  3. Ton post me touche énormément, car moi aussi je pleure sans larmes. C’est tellement bien dit …
    Pour autant, d’ici décembre, ce seront des larmes de joie car tu seras enceinte ! Vive la Grèce ! D’ailleurs je dirai bonjour de ta part à la Crète cet été, ou chéri & moi irons nous balader pendant 10 jours 🙂
    gros bisous et tendres pensées
    ps : quels sont les endroits qui t’ont particulièrement plût ?

    • En fait ça dépend d’où vous serez logés : si vous restez au même endroit, vous ne pourrez pas faire toute la Crète car les routes sont escarpées et sinueuses, on peut mettre presque 2 heures à faire 45 km! Nous on était du côté d’Agios Nikolaos : c’était super car moins touristique que certaines grosses villes comme Iraklion. Le sud est très beau aussi. bises et bonnes vacances !

  4. Heureux qui comme Ulysse… Et après un parcours qui sera j’espère pas trop sème d’embûches, vous rentrerez à la maison, avec un bel embryon….qui deviendra grand. Bonne chance pour ce nouvel épisode que je te souhaite très court! Et à l’occasion, je te demanderai peut être si besoin des infos… Bises

  5. J’ai adoré la Crete moi aussi.
    Je ne peux que t’encourager à garder cette attitude positive.
    Je sais que ton projet aboutira.
    Bisous

  6. Une semaine après ton coup de massue, redresser ainsi la tête et aller de l’avant : j’applaudis des deux mains !
    Tu as raison, le don d’ovocytes ce n’est pas une fenêtre, mais une baie vitrée d’espoir qui s’ouvre devant vous ! Peu importe le pays, non seulement c’est le résultat qui importe, mais en plus je suis persuadée qu’il faut toujours suivre son instinct. Nous, nous connaissions et aimions Barcelone, c’est pour ça qu’on a choisit cette destination à la base. Et il s’est trouvé que c’était le même choix que celui de notre superdoc.
    Une nouvelle page s’ouvre, ce sera la bonne !

  7. Comme je te comprend… Mais sans se réjouir du mal des autres mon frère ma dit une phrase que je trouve vraie: parmi ces femmes dis toi que quasiment une sur 2 va divorcer et k1 sur 10 est battue… Sans compter toutes celles touchées par la maladie d’un proche… Tu les verras autrement…
    Courage et je te souhaite de réaliser ce beau projet dans l’année et le + tôt possible 😉

    • Merci ClairAnne, je comprends que parfois on puisse se réfugier dans ce type de réaction, moi aussi je les ai eues parfois, mais je n’y ai jamais trouvé le réconfort escompté. Qu’elles soient heureuses ou pas ces femmes, cela ne change rien à ma situation, donc je préfère pour elles qu’elles le soient.

  8. C’est drôle, tu viens de commenter chez moi au moment où je suis en train de t’ecrire, là…
    Une nouvelle perspective et un nouvel espoir qui va faire son petit bonhomme de chemin.
    Un chemin tout doux, je l’espère pour toi. Tu le mérites tellement. Je suis admirative de ta force et de ta détermination. Tu es une battante. Je sais que tu y arriveras, d’une façon ou d’une autre à la maternité. Je t’embrasse bien fort.

  9. C’est une très belle et très sage décision!!
    Oui le courage ça va, ça vient – d’ailleurs c’est important de s’en rendre compte dans les moments où il est là, pour pouvoir s’en rappeler quand il se cache.
    Et je trouve que c’est un beau projet la Grèce…
    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s