Cobaye et PMA

Ce matin j’avais rendez-vous avec la gyné du CECOS pour le don d’ovocytes en France. Non pas que j’étais pressée de faire avancer les choses, car avant de me tourner vers ce recours, je vais encore tenter la FIV4 et le don d’ovocytes en Espagne, mais je souhaitais vérifier que nous étions bien inscrits sur la liste d’attente, et je pensais qu’il fallait commencer la constitution du dossier pour cela, soit le rendez-vous avec la gyné, suite à notre premier rendez-vous avec DokiDO. Bien mal m’en a pris. J’ai dû sortir mes griffes. Heureusement que je suis un peu en mode fighting en ce moment.

La gyné me reçoit en avance. « Chouette », me suis-je dis, « je ne serai pas trop en retard au travail ». Je ne pensais pas y rester presque 2 heures. Elle commence par me poser des questions sur mon parcours. En bon élève j’avais rédigé par écrit un récapitulatif concis depuis 2010, en mentionnant la forme familiale d’insuffisance ovarienne. Elle le lit avec intérêt, en me posant plusieurs questions pour bien comprendre. Elle sort tout-à-coup tout un tas d’ordonnances, avec tout un tas d’analyses et d’examens à faire, me disant que je pouvais encore tomber enceinte naturellement avec son aide, me déconseillant de faire la FIV4 maintenant, ou alors dans son hôpital… 

Son équation était limpide : 27 ans + 2 autres soeurs en insuffisance ovarienne = sujet jeune présentant un cas évident d’infertilité de nature génétique, soit un cas de recherche hyper intéressant pour cette jeune médecin… J’avais envie de me recroqueviller dans un coin de ma cage en mettant la tête dans mes pattes, j’ai senti le dégoût venir en moi devant l’évidence :  au fil des multiples ordonnances qu’elle noircissait, je devenais son cobaye. Les minutes défilent, et nous passons en revue toute l’histoire médicale de ma famille, en insistant sur les cancers.

Nous arrivons enfin au sujet qui m’amenait, le don d’ovocytes. Pour gagner du temps, je lui explique fermement qu’il est hors de question pour moi de partir à la recherche d’une donneuse, comme je l’avais expliqué à DokiDO qui l’avait bien compris. A ma grande surprise, elle n’a pas du tout le même discours. Elle reproche aux femmes qui ont mon opinion leur « attitude attentiste », car « les donneuses, ça ne se trouve pas comme ça, ce n’est pas à nous d’aller les chercher. Nous n’avons pas le droit de faire de la pub pour cela ».

« Vous avez tout mon parcours sous les yeux, ainsi que celui de mes soeurs, est-ce cela être attentiste ? », lui ai-je rétorqué. « J’estime que ce n’est pas à moi d’aller chercher des donneuses. Le système français est mauvais, qu’est-ce que j’y peux ? Lorsqu’on a besoin d’une transfusion sanguine, est-ce qu’on demande à son voisin de donner son sang ? Et je m’excuse mais les campagnes de communication de l’Agence de Biomédecine, ce n’est pas de la pub ça ? ». Niac.

Elle le croyais bête et ignard son petit rongeur, eh bien malgré mes toutes petites dents, je l’ai bien mordue. Je finis par lui demander si nous sommes bien inscrits sur la liste d’attente : « je ne sais pas, c’est DokiDO qui gère ça« , me répond-elle, tout en me conseillant d’aller voir un psy. Me voilà bien avancée : 2h30 de taf à rattraper et les nerfs en boule.

Arrivée au bureau, je téléphone au CECOS pour savoir si nous sommes bien inscrits sur la liste d’attente. A ma grande surprise, je tombe directement sur DokiDO. Il me dit qu’il n’y a pas de souci, que nous sommes bien inscrits. C’est lui le grand manitou du CECOS. J’en profite pour lui raconter le rendez-vous que je viens d’avoir et le discours de la gyné aux antipodes du sien. Et là le DokiDO, il s’est mis en colère. « Qu’est-ce que c’est que ça ? C’est complètement illégal ce qu’elle vous a dit ! Elle n’a pas le droit de conditionner votre inscription à la recherche d’une donneuse, c’est totalement contraire à la loi ! C’est à cause de son chef de service, ce qu’ils veulent, c’est que le centre affiche un taux élevé de recrutement d’ovocytes, c’est la même logique que les centres qui refusent les femmes au-delà de 39 ans pour leur taux de réussite. Je suis désolé, c’est un problème de politique interne dont vous n’avez pas à faire les frais. Vous avez bien fait de m’appeler. Je vais régler ça ».

Re-niac.

Publicités

19 réflexions sur “Cobaye et PMA

  1. Nouveau rebondissement sur ce dossier : coup de fil de la psy aujourd’hui sur les conseils de la « fumeuse » gyné…
    Elle était gentille, je l’ai bien reçue. Je lui ai raconté toute l’histoire et elle était un peu ahurie.
    Je ne veux pas avoir un sentiment de dette toute ma vie en recherchant une donneuse. La gyné trouvait que cette perception relevait d’un blocage psy.
    La psy m’a dit le contraire, qu’elle comprenait très bien ma position.
    Ouf je suis pas folle ! 🙂

  2. Tu as bien fait de mordre cette chose nommée médecin qui aurait du (de par son métier) faire preuve d’empathie et d’intelligence humaine. Ce qui n’est vraisemblablement pas le cas (après tout, ce qu’on demande aux premières années de médecine, c’est de bien apprendre par cœur… donc ceci explique cela)… J’espère que tu vas vite mettre de côté ce mauvais moment et cette odieuse personne. Heureusement que DokiDO est là comme garde-fou vis-à-vis de imbéciles. Courage ! Bises

  3. ça me fait peur … incroyable … comment abuser de son pouvoir. Dingue!
    Ouffff tu t’en sors grâce à tes connaissances … mais là aussi ça fait peur.
    Une novice en pma n’aurait donc aucune chance?!
    j’en frissonne…

    • oui, et que j’espère bien ne pas avoir à faire le don en France car sinon cela voudra dire que toutes les autres étapes (FIV4 et don en Espagne) auront échouer

  4. Putain, c’est dingue ce RDV. Quelle tarée, l’autre. Heureusement que tu as la niaque et une bonne expérience de la PMA derrière toi.
    Quelle manipulatrice.
    J’espère vraiment qu’elle va se faire engueuler.
    bises

  5. Put.. J’ai toujours la rage en lisant les articles sur le don.
    C’est toujours affreux.
    Et tellement plus immoral que de rémunérer les donneuses.
    Il faut imaginer les dégâts sur une fille moins forte et moins documentée que toi…
    courage!!

    • Je t’avoue que ça m’a quand même un peu déstabilisée, mais DokiDO m’a rassurée ensuite. Tout-à-fait d’accord avec toi sur l’immoralité du système.

  6. AIE, aie, aie.
    Il te faut sortir de la cage et aller vers là ou cela aura le plus de sens pour toi, pour vous. Tenter de ne pas se laisser atteindre par les cons qui encombrent le chemin.
    Et j’en reviens à l »argument que j’ai laissé chez Belle Bretagne : l’âge !!!!
    Qui semble avoir à lui seul le pouvoir de conditionner une nouvelle tentative de FIV. SI tu avais eu 41 ans, elle aurai sans doute tenu le discours du : « je en peux plus rien pour vous !! ». C’est quand même un peu juste en terme de conclusion médicale.
    Je pense que la question réside pour vous, entre du potentiel ou une réalité.
    Oui potentiellement tout est possible, tu peut être enceinte sans l’aide de la médecine, ou lors d’une èime FIV. Mais peut-être que non aussi, avec combien d’échecs, combien de traitements lourds et inutiles ????
    Réellement, tes chances d’être rapidement enceinte augmentent réellement avec des ovocytes de bonnes qualités. Parce que là, les données médicales changement vraiment. Mais je sais aussi que cela nécessite beaucoup de réflexions et que transmettre ces gènes c’est quand même plus SIMPLE que ne pas les transmettre. Avoir envie d’essayer encore avec tes ovocytes est légitime, il faut juste que cela ai un vrai sens pour vous, pour ne pas en sortir encore plus abimé en cas d’échec. Je pense que les tentatives sont possibles tant que nous ne nous trouvons pas englouties par les échecs.

    Alors à vous de savoir, où vous souhaitez vous situer. Dans le potentiel, dans le réel ??? Et surtout ne pas se sentir prisonnière d’aucune façon et de personne

    • Le réel, c’est clair! Elle ne m’a pas fait du tout changer d’avis sur le don après FIV4. J’ai tout de suite senti que ces pseudos cycles spontanés qu’elle voulait me faire faire c’était pour avoir le temps de me faire faire des analyses diverses pour ses recherches et que j’accepte de laisser passer le temps. Je ne crois plus au potentiel. Je veux aller vers le plus vraissemblable.

      Attention je ne refuse pas de faire partie de protocole de recherche, je l’ai d’ailleurs dit à DokiDO. Une thérapie génique, bien sûr que ce ne sera pas pour moi, s’ils la trouvent, ça sera pour dans 20 ans, mais si je peux participer à ce que des femmes ne vivent pas tout ce que je vis à l’avenir, je le ferai.

      Mais j’aimerais d’abord privilégier une grossesse avant, et on verra après pour les recherches. Ils travaillent sur de l’humain quand même, il faudrait peut-être qu’ils commencent à le comprendre.

  7. Heureusement que tu as DokiDO au tel. Je trouve qu’il a été super.
    Le comportement de la gyné s’apparente un peu à du chantage.
    Tout ce qui concerne la question du DO en France est étrange …
    Par contre, si elle connait une méthode pour tomber enceinte naturellement, je suis preneuse (et plutôt sceptique), elle m’a l’air bien sûre d’elle!
    Ceci dit, il faut continuer d’y croire, continuer d’espérer tomber enceinte naturellement ou par fiv.

    • c’est tout-à-fait ça, du chantage. Sur tomber enceinte naturellement je n’y crois pas, elle m’a fait miroiter ça pour tester des traitements et me faire faire des cycles spontanés pour faire des analyses.
      Je vais voir SuperDoc la semaine pro. C’est à lui que je fais confiance pour les FIV classiques

  8. Oh la saleté, t’as bien fait de la moucher et de faire le feedback au grand patron, c’est scandaleux de recevoir les gens en souffrance comme ça.

    • oui, c’est exactement ce que je me suis dis. Elle ne se rend pas compte qu’elle travaille sur de l’humain, non sur des chiffres et des statistiques. C’est triste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s