SuperDoc

Avant-hier j’avais rendez-vous avec SuperDoc, histoire de faire le bilan, histoire de voir où on va après 4 échecs de IAC et 1 échec de FIV. Mon histoire avec SuperDoc remonte à plus d’un an maintenant.

Quand Gygy Bonux m’a balancé toutes ses horreurs et idioties sur l’insuffisance ovarienne, la ménopause  à 30 ans, tout en me mettant à la porte avec un « je ne peux rien faire pour vous », j’étais… comment dire… désemparée. C’est un euphémisme. En sortant de son cabinet, j’étais sonnée, perdue, foudroyée. Il fallait que j’en parle à quelqu’un. Je n’étais pas prête à le dire à Amour, je ne supportais pas l’idée qu’il souffre à l’écoute de mes mots (je ne le supporte pas plus aujourd’hui d’ailleurs). C’était évident : les deux seules personnes à qui je pouvais parler à ce moment précis, c’était mes soeurs.

Ma soeur aînée a alors eu l’idée de contacter tout de suite son ancien gygy, pour lui parler de ma situation et lui demander de me suivre : c’était SuperDoc. Il a rassuré ma soeur, en lui disant que l’insuffisance ovarienne n’avait rien à voir avec la ménopause précoce, et qu’à mon âge, on pouvait quand même tenter des choses.

A notre premier rendez-vous, ils nous a bien expliqué tout cela, et, très sobrement, alors que je maugréais sur cette Gygy Bonux, il a simplement conclu « au moins, elle a rapidement reconnu les limites de ses compétences ». J’ai apprécié cette remarque, cette remarque, brève et cinglante, qui reconnaît la connerie de cette femme, sans en dire plus, cette remarque qui dit « on repart à zéro », cette remarque qui appelle à la confiance et qui dit « c’est maintenant que tout commence ».

Quinze jours plus tard je m’aperçois que je suis enceinte. Deux semaines après je perds ce mininous. Puis nous entrons dans la PMA, avec lui. Un texto, une réponse dans les deux heures : je sais que je peux compter sur lui.

Publicités

2 réflexions sur “SuperDoc

  1. C’est essentiel de pouvoir compter sur son gynéco, de lui faire confiance. On ne peut traverser la PMA sans ça

  2. Rencontrer le bon médecin cela change tout à la prise en charge.
    Et même quand les choses se passent mal, lorsqu’on a confiance dans le suivi, l’espoir peut renaitre.
    Je te souhaite de connaitre le bonheur bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s